top of page
Rechercher

LE LIEN D'ATTACHEMENT

Dernière mise à jour : 23 févr.





L'attachement c'est important, c’est un lien qui se construit !


À sa naissance, votre bébé est fragile et dépend entièrement de vous.

C’est grâce aux soins que vous lui apportez qu’il s’attache peu à peu à vous.


Ce lien qui se construit permet à votre enfant de se sentir en sécurité et de bien se développer.

Votre bébé a besoin de se sentir aimé et en sécurité pour se développer au mieux.

Ce sentiment se développe tout naturellement, quand on s’occupe de lui et dans les moments partagés au quotidien.


Le bébé ressent alors qu’il peut compter sur nous et que nous l’aimons.

Votre bébé a faim ? Vous le nourrissez.

Il a froid ? Vous le réchauffez.


Petit à petit, il comprend que les soins que vous lui donnez font disparaître les sensations désagréables qu’il ressent. Et il réalise que vous êtes à l’origine de ce bien-être. Il en vient alors, à vous faire confiance et à rechercher votre présence.

Ce lien est ce qu’on appelle l’attachement !


« Le lien d’attachement prend forme dans les moments difficiles, lorsque le bébé avertit son parent par des cris ou des pleurs ; lorsqu’il a besoin de quelque chose et qu’il obtient une réponse ».


Cela veut dire par exemple : prendre bébé dans nos bras quand il pleure, regarder ce qu’il nous montre du doigt, lui donner à manger quand il a faim, ou sourire en retour quand il nous sourit.


Quand on agit en réponse aux signaux de notre bébé, cela le rassure, le stimule, l’encourage à communiquer avec nous.

Il se sent aimé et en sécurité et il s’attache alors peu à peu à un adulte. 

Le lien d’attachement se crée surtout durant la première année de vie on considère, qu’il est à son maximum après 6 mois de soins.

Il continue à se développer et à se renforcer tout au long de l’enfance.


Il est nécessaire au bon développement des parties du cerveau reliées aux fonctions affectives et sociales de l’enfant.

Pour son bon développement psychique et affectif, un bébé a besoin d’un lien d’attachement sécurisant avec au moins un adulte.

Lorsqu’il se sent ainsi aimé, considéré et en sécurité, cela favorise : 

  • Le développement de ses capacités à s’exprimer, à voir, sentir, toucher… 

  • Ses capacités à apprendre, à s’adapter aux nouvelles situations qu’il rencontre, à contrôler ses émotions.

  • Sa confiance en lui et sa capacité à nouer plus tard des relations stables et de qualité.

Et pour nous, parents, le lien d’attachement avec notre bébé a aussi des bienfaits. Interagir avec son bébé, le comprendre, savoir répondre à ses besoins… : Tout cela apporte du plaisir et nous donne confiance en notre capacité à être parents.


Il ressent un attachement plus fort envers le parent qui s’en occupe le plus et qui passe le plus de temps avec lui.

Celui-ci devient alors sa figure d’attachement principale. Le jeune enfant s’attache aussi à l’autre parent pourvu qu’il reçoive du réconfort de sa part et qu’il ait des contacts privilégiés avec lui. 


C’est pourquoi, durant le congé parental, il est important que les deux parents participent aux soins et passent des moments avec le bébé afin de favoriser le lien d’attachement.


Le bébé forme un lien d’attachement avec un ou plusieurs adultes aimants, attentifs et sensibles à ses besoins, qui sont très souvent avec lui.

On parle souvent du lien mère-enfant mais tout ne repose pas sur la mère « biologique ».


Cet attachement sécurisant fort se crée aussi avec d’autres adultes, qui s’occupent quotidiennement de lui : le co-parent, le père, les parents adoptifs, les grands-parents, mais aussi les beaux-parents ou une tante…


 Petit FOCUS

« Parfois, on peut avoir du mal à être attentif et attentionné avec bébé. C’est normal, cela arrive à tout le monde, surtout quand on a plein de choses à penser : il n’y a pas de parent parfait !

Tant que le bébé peut compter sur nous la plupart du temps, il saura s’adapter.

Par contre, si cette situation dure ou nous inquiète, il ne faut pas hésiter à en parler avec d’autres parents ou avec des professionnels. »

 

Favoriser le lien d’attachement

 

  • Partager des moments d’échange avec son bébé favorise le lien d’attachement. On peut donc profiter tout simplement des moments du quotidien comme la toilette. On peut aussi se réserver des moments dédiés pour être pleinement disponible pour son bébé. C’est l’occasion de faire des jeux, des câlins, de raconter une histoire… 


  • Observer et être attentif à ce qu’exprime son bébé par ses gestes, ses attitudes, ses mimiques, son langage, permet de mieux le comprendre. On arrive ainsi à s’ajuster l’un à l’autre et à mieux communiquer.

 

  • La tendresse et les contacts physiques créent un lien de confiance avec bébé. Bien sûr, il faut que l’enfant et les parents aient envie. Mais généralement, bercer son bébé, le caresser, lui parler tendrement, le prendre dans ses bras ou le tenir tout contre sa poitrine lui permet de s’apaiser et de se sentir bien. 

 

 

 Le contact physique est un bon moyen de réconforter votre enfant et de lui montrer que vous êtes là pour lui.


Le lien d’attachement se crée donc naturellement, dès la naissance, au fil des moments partagés avec bébé.

Mais parfois, on peut ressentir des difficultés à créer un lien d’attachement avec son enfant. C’est souvent le signal que l’on a besoin de prendre soin de soi.

Il faut alors en parler à son conjoint, ses proches ou à un professionnel de santé.


 

Si toutefois vous vous trouvez en difficulté et que vous vous questionnez à ce sujet …

Je peux vous accompagner en toute bienveillance et vous donnez quelques pistes !

N’hésitez pas à m’envoyer un message via Messenger.


A très bientôt ! 

                             

Myriam CHARLES-ALFRED

     "Mymy à votre écoute"

Educatrice de Jeunes Enfants

Accompagnante Parental / Formatrice indépendante

      Tél : 07 49 22 87 52

 

344 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page