Rechercher

Période d’adaptation !

Dernière mise à jour : 25 août


La plupart du temps nous parlons de la période d’adaptation, en septembre de l’année en cours !


Au moment de la rentrée !!!

C’est vrai, les inscriptions en structures collectives se font courant Juin pour la rentrée, en septembre de l’année en cours (2022).

Et bien sûr …. Toutes les places sont prises.


Mais…tous les enfants ne naissent pas en janvier, février, mars, avril, mai, début juin de l’année en cours (2022).


La chance d’avoir peut-être une place, en sachant que la plupart des communes ont maintenant des commissions en juin pour des places en septembre de l’année en cours.


Cela veut dire qu’à n’importe quelle période de l’année, des familles cherchent des modes d’accueil pour leurs enfants.


Il me semble important de parler de cette période « d’adaptation » pour les familles qui sont à la recherche de modes d’accueil.

Bientôt maman reprends son travail ou « pas » vite …vite il faut chercher une structure « collective » ou une « nounou » …car ma place en crèche a été refusée.

Mais que le temps passe vite !!! voilà que mon bébé arrive sur ses deux mois et demi, la fin du congé maternité approche et là des questions se posent ???


Que doit-je faire ?


-Je ne peux pas me séparer de mon Bébé …

-Ça va être très compliqué, nous sommes très fusionnels…

-Je n’ai pas envie de reprendre…

-Oui, je pense qu’il est important que je reprenne une activité…

-Il faut que je sorte de ce quotidien (biberons, couches, pleurs gazouillis…) je n’en peux plus.

-C’est important que mon Bébé ou mon enfant puisse découvrir la collectivité pour grandir...

-Que l’on apprenne à se séparer …

-Mais je suis perdu …J’ai fait une demande à la crèche qui a été refusée.


Choix du mode d’accueil pour votre enfant :


Tout d’abord, avant de faire le choix du mode d’accueil, il est très important que vous réfléchissiez bien à ce que vous souhaitez pour votre enfant, une crèche, une assistante maternelle (dit Nounou pour les parents) de prolonger votre congé maternité, de prendre un congé parental, en prenant en compte tous les éléments du quotidien (horaires de travail, temps de trajet, organisation…).


Aujourd’hui n’attendez pas trop longtemps pour faire ce choix.

Ce qui est aussi important de faire, c’est de vous renseigner sur les différents modes d’accueil qui existent dans votre commune et les démarches à suivre, pour ne pas rester sans rien (c’est très différent d’une commune à une autre)


Cela, pourra vous aider dans le choix qui vous conviendra le mieux.

Lors de mon expérience, je me suis souvent retrouvée avec de familles qui ne connaissaient pas les structures existantes sur leur commune et leurs fonctionnements.


Et pourtant croyez moi c’est essentiel !!!


Adaptation de votre enfant en structure d’accueil.


Une fois que votre choix sera pris, et que votre enfant ira en structure d’accueil.


Quel que soit le « type » de structure d’accueil, nous allons vous parler de mettre en place une période d’adaptation, pendant laquelle il faudra vous rendre disponible.


Mais qu’est-ce que c’est qu’une période « d’adaptation » ?


C’est un terme utilisé par les professionnels de la petite enfance, cette période d’adaptation, c’est avant tout une rencontre entre l’enfant, le professionnel référent et les parents.


Ce temps et nécessaire pour que vous « racontiez » son histoire, pour que vous puissiez poser toutes vos questions, échanger sur son rythme concernant son sommeil, son alimentation, ses temps d’éveil … que vous puissiez observer les lieux, les espaces où votre enfant va évoluer afin de vous rassurer et vous aider à vous séparer tout en douceur et en toute sécurité.


C’est très important de tenir compte de ce moment !!!


« C’est un peu comme nous adultes quand on change de travail et qu’on arrive dans un nouveau lieu avec des personnes que l’on ne connait pas, alors on a besoin de ce temps d’adaptation »

Votre enfant doit se familiariser, à l’environnement, aux nouvelles personnes, au bruit, tout en se séparant de vous …difficile pour un tout petit, qui découvre peut-être, une de ses plus grandes séparations.


Mettez des mots, expliquez- lui pourquoi vous le mettez à la crèche, rassurer le sur vos retrouvailles, et surtout prévenez le quand vous partez…


Il n’y a pas plus précieux, que votre bébé, il est donc normal que vous ayez du mal à le laisser, surtout n’hésitez pas à échanger avec les professionnels sur vos inquiétudes pendant cette période c’est

« Primordial » l’équipe restera disponible pour répondre à vos craintes.




Si toutefois vous vous trouvez en difficulté et que vous vous questionnez à ce sujet …

Je peux vous accompagner en toute bienveillance et vous donnez quelques pistes !

Surtout n’hésitez pas !


A très bientôt !


"Mymy à votre écoute"


Myriam Charles-Alfred

Educatrice de Jeunes Enfants

Coach Parental

"Mymy à votre écoute"


my.charlesalfred.coachparental@gmail.com

www.myriam-coachparental.com


Vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux Facebook


83 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout